Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut



Qu'est ce que l'Église: elle est le Corps du Christ, elle rassemble les fidèles aimant le Christ; et l'Homme Nouveau est le Corps ressuscité du Seigneur.

L'Église est le Corps du Seigneur

Réflexions sur l'Église d'un point de vue spirituel

Vierge protectrice
Fresque de Bucarest - Spiritualité Orthodoxe ©

Qu'est ce que l'Eglise?

SOMMAIRE
- L'Église est le Corps du Christ et rassemble les fidèles sauvés qui aiment le Christ***
- L'Homme Nouveau est le Corps ressuscité du Seigneur ***
- Comment est bâtie cette Eglise qui rassemble les fidèles? ***
- La véritable Église ne peut être un terme générique ou un concept limité ***
- L'Église céleste, la Jérusalem d'en haut ***

L'Église est le Corps du Christ et rassemble les fidèles sauvés qui aiment le Christ*

L'Église est bien plus grande que l'homme ! Elle est même plus grande que les cieux et la terre, car l'homme n'a jamais rempli l'Église et ne la remplira jamais, même si le monde entier avec toutes ses structures, toutes ses croyances passées et futures était sauvé. Car le seul qui remplit l'Église, c'est le Christ.

Extrait de: Un seul Christ et une seule Église universelle, par Père Matta El Maskine, Chapitre XIX de la Communion d'Amour © Abbaye de Bellefontaine texte sur notre site

Sur la forme de l'Église, l'épître aux Éphésiens contient la parole d'or : «Il a tout mis sous ses pieds, et l'a constitué au sommet de tout, Tête pour l'Église, laquelle est son Corps, la Plénitude de Celui qui remplit tout en tous» (Ep 1, 22-23). Ce qu'il nous faut retenir et admirer dans cette parole, c'est que l'Église est le Corps du Christ. Or, on sait par ailleurs que l'Église rassemble les fidèles sauvés qui aiment le Christ. Comment accorder ces deux vérités ?

Tout croyant qui aime le Christ* et accueille le salut, devient membre de l'Église. Il nous faut expliquer cela. Saint Paul dit dans le verset qui vient d'être cité que l'Église est «la Plénitude de Celui qui remplit tout en tous». Cela veut dire que toute la plénitude de l'Église appartient à chacun de ses fidèles et que l'Église est l'ensemble des fidèles.

Extrait de: Les faux pas de l'Église et la venue du Seigneur, par Père Matta El-Maskine, Monastère de Saint Macaire Le Grand © texte sur notre site

* Jean 14:21 "Celui qui m'aime, c'est celui qui a mes commandements et qui les garde. Or celui qui m'aime sera aimé de mon Père ; moi aussi je l'aimerai et je me manifesterai à lui."

Retour au sommaire

L'Homme Nouveau est le Corps ressuscité du Seigneur

Vierge et l'enfant
Fresque en Roumanie - Spiritualité Orthodoxe ©

Encore une parole de saint Paul qui décrit notre relation au Christ : « Nul n'a jamais haï sa propre chair ; on la nourrit au contraire et on en prend bien soin. C'est justement ce que le Christ fait pour l'Eglise : ne sommes-nous pas les membres de son Corps, de sa chair et de ses os ? » (Ep 5, 29-30)

L'Église est donc le Corps entier du Christ, le Corps ressuscité d'entre les morts en vue de l'humanité, car il n'était pas simple créature faite de poussière pour retourner définitivement à la poussière. Le Christ est ressuscité avec son propre corps, le même corps qui a été crucifié, qui est mort, qui a foulé la mort et qui a manifesté la vie éternelle. Cette vie éternelle est la vie du ciel, devenue vie de l'Église, vie du Corps ressuscité, dont tous, nous sommes les membres, unis à lui.

À propos de l'unité des fidèles qui découle nécessairement de leur union au Corps unique du Christ qui est l'Église, saint Paul s'exprime en ces termes : «Pour le perfectionnement des saints... jusqu'à ce que nous parvenions tous ensemble à l'unité dans la foi et dans la connaissance du Fils de Dieu, afin de constituer cet Homme parfait, dans la force de l'âge, qui réalise la plénitude du Christ... Lui dont le Corps tout entier reçoit concorde et cohésion par toutes sortes de jointures qui le nourrissent et l'actionnent selon le rôle de chaque partie, opérant ainsi sa croissance et se construisant lui-même, dans la charité » (Ep 4, 12,13,16).

Le moyen en est «d'abandonner notre premier genre de vie, de dépouiller le vieil homme, qui va se corrompant au fil des convoitises décevantes, de nous renouveler par une transformation spirituelle de notre jugement et de revêtir l'Homme Nouveau, qui a été créé selon Dieu, dans la justice et la sainteté de la vérité » (Ep 4, 22-24). Cet Homme Nouveau est le Corps ressuscité du Seigneur, Corps dont la nature est céleste et dont la vie est éternelle.

Extrait de: « Avant la fondation du monde »Le mystère du Christ et de l'Église, par Père Matta El-Maskine, Monastère de Saint Macaire Le Grand © texte sur notre site

*
****
*

Quand saint Pierre dit de l'Église qu'elle est formée de pierres vivantes, qu'elle est un édifice spirituel, il exprime par ces termes la nature suprasensible de l'Église: l'Esprit Saint édifie une maison pour Dieu, en tout point céleste, à partir des pierres vivantes que sont les fidèles qu'il a rendus dignes de cela.

La vérité qui ne doit pas échapper à l'esprit, c'est que dans l'Église-Corps du Christ ou Temple spirituel, l'être humain ne peut avoir une vie autonome, séparée du Christ.

Que nous disions: Corps, Temple, Maison ou Demeure, il s'agit toujours de l'ouvre de l'Esprit Saint, principe d'unité, qui réalise une communion existentielle entre l'humanité et le Christ. La personne humaine dans le Christ, ou dans le Temple de Dieu, vit avec le Christ une vie d'union dans l'Esprit. Dieu par l'Esprit habite le Temple, et le Christ y est toujours présent en une invisible union, car le Temple est son propre corps offert à Dieu.

Extrait de: «Introduction à l'épître de saint Paul aux Éphésiens, par Père Matta El-Maskine, Monastère de Saint Macaire Le Grand © texte sur notre site

Retour au sommaire

Comment est bâtie cette Eglise qui rassemble les fidèles?

Dans le Nouveau testament:
Jésus demanda à ses disciples: " qui suis-je ? Simon Pierre répondit : Toi, tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus lui dit : Heureux es-tu, Simon, fils de Jonas ; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais mon Père qui est dans les cieux ! Moi, je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre je construirai mon Église, et les portes du séjour des morts ne prévaudront pas contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. Mat 16:15-20 

"Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers ni des exilés ; mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la maison de Dieu. Vous avez été construits sur les fondations constituées par les apôtres et prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre de l'angle. C'est en lui que toute construction bien coordonnée s'élève pour être, dans le Seigneur, un sanctuaire saint. C'est en lui que, vous aussi, vous êtes construits ensemble pour être une habitation de Dieu, dans l'Esprit. " Eph 2:19-22. 

Dans le Pasteur d'Hermas
(Textes considérés comme orthodoxe et qu'on lisait dans les Églises primitives); en autre dans les chapitres X à XV: PDF

X
...
4. Elle, de nouveau, me saisit la main, me relève et me fait asseoir à gauche. Elle-même s'assit à droite. Elle lève un bâton éclatant et dit : « Vois-tu une grande chose ? - Madame, je ne vois rien, dis-je. - Tiens, dit-elle, tu ne vois pas en face de toi une grande tour bâtie sut les eaux avec de brillantes pierres carrées ? »

XI
...
3. La tour que tu vois construire, c'est moi, l'Église, que tu as vue maintenant et auparavant. Demande ce que tu veux à propos de la tour : je te le dévoilerai pour que tu te réjouisses avec les saints. »
4. Je lui dis : « Madame, puisque vous m'avez jugé digne de toutes révélations, faites-les moi. » Et elle me dit : « Ce qu'il convient de te révéler te sera révélé. Seulement, que ton coeur soit tourné vers Dieu et ne doute de rien de ce que tu verras. »
5. Je lui demandai : « Pourquoi la tour est-elle bâtie sur les eaux, Madame ?  -  Je t'ai dit auparavant, dit-elle, que tu es  curieux des Écritures et que tu recherches avec soin. Et en cherchant, tu trouves la vérité. Écoute pourquoi la tour a été construite sur les eaux : parce que votre vie a été sauvée par l'eau et qu'elle le sera encore. La tour a été érigée par la parole du Nom tout-puissant et glorieux, et elle est maintenue par la force invisible du Maître.» ...

XII
1. Je lui dis en réponse : « Madame, la chose est grande et admirable. Et les jeunes gens qui travaillent, qui sont-ils, Madame ? - Ce sont les saints anges de Dieu, les premiers créés à qui le Seigneur a confié toute la création à développer, à bâtir, à gouverner. C'est par eux donc que sera achevée la construction de la tour.
2. - Et les autres qui amènent les pierres, qui sont-ils ? - Ce sont aussi des saints anges de Dieu. Mais les six premiers leur sont supérieurs. Quand donc la construction de la tour sera achevée, tous ensemble, ils se réjouiront autour d'elle et glorifieront le Seigneur de ce qu'elle sera achevée. » ...

XIII
«1. Écoute maintenant ce qui concerne les pierres qui entrent dans la construction....
on n'a trouvé en eux aucun mal...

5. - Et celles qu'on repoussait et qu'on rejetait, qui sont-elles ? - Ce sont ceux qui ont péché et
qui veulent faire pénitence ; c'est pourquoi on ne les a pas rejetés très loin de la tour : ils seront utiles à la construction s'ils se repentent.

XIV
«1. Tu veux connaître les pierres qu'on brise et qu'on jette bien loin de la tour ? ...
ils n'ont eu qu'une foi hypocrite et ne se sont pas dépouillés de tout mal.


Le texte du Pasteur d'Hermas (il est inclus dans le codex sinaiticus): PDF

Retour au sommaire

La véritable Eglise ne peut être un terme générique ou un concept limité

Qu'est ce qu'un "concept générique"; c'est par exemple: la forêt, les chasseurs, les arabes, les français, les roumains, les chats, l'Eglise....

C'est à dire un concept général englobant des unités autonomes, des individus qui peuvent être des personnes: un arbre, un être humain, un animal, un chrétien. Dire "la forêt est belle", est un concept flou, il faudrait dire telle ou telle forêt précisément est belle; et même dans ce cas où s'arrête cette forêt? Il y a toujours des arbres en marge, sont-ils inclus ou pas? On peut voir toutes les conséquences que cela implique. Par exemple: si une partie de la forêt est rasée, est-elle toujours la forêt?

C'est pourquoi lorsque l'on parle d'un peuple, en disant "les français sont des mangeurs de grenouille" (par exemple) , il va de soit que c'est une manière de parler abusive. "Les chasseurs sont des imbéciles", aussi. On peut dire, il me semble de manière plus juste: " il y a des français qui mangent des grenouilles", ou "je trouve que la chasse est une mauvaise chose".

Si on rapporte cette réflexion à l'Eglise, on peut se rendre compte des conséquences que cela a dans notre manière de penser et donc de vivre notre foi. Qu'entendons-nous par Eglise, de manière claire ou plus ou moins inconsciente? Est-ce l'ensemble des Chrétiens ou l'ensemble des ecclésiastiques et religieux chrétiens? Est-ce son église, Catholique, Orthodoxe, Protestante etc... canonique ou pas; ceux que l'on aime et admet dans ma sphère, excluant ceux que l'on jalouse ou méprise, par exemple: les chinois, les indiens, les arabes, les non-catholiques, les non-canoniques, telle ou telle personne que l'on ne peut pas accepter pour des raisons personnelles et qui devient notre ennemi?

On voit bien que cette manière de voir est très limitée spirituellement et en vérité très peu chrétienne. Elle fait que l'on se sent:
- soit légitime et intouchable, le Juste en quelque sorte, le Juste qui se dit éventuellement pécheur et qui se confesse, mais le Juste tout-de même;
- ou que l'on se sent exclu, celui ou celle en marge ou en dehors, chrétien mais non accepté, en dehors de l'Eglise, brebis errante, coupable et au pire devenu un non-chrétien par exclusion.

Or le Credo de Nicée dit: "Je crois....En l'Église une, sainte, catholique et apostolique."
Il est donc important pour avoir une foi solide et afin d'être juste avec soi-même et les autres, de réfléchir profondément à ce sens, non pas en se contentant d'explications rigides et légalistes ou contestataires et négatives qui n'apportent que désolation mais en priant et en demandant l'Esprit saint pour en comprendre le sens le plus profond. Sens profond, qui n'est plus un terme générique vague ou à l'opposé une interprétation limitée par notre situation ou nos points de vue...
En bref, il nous faut comprendre au plus profond de notre coeur le sens de "Corps du Christ" ... la seule garantie de la Paix intérieure qui en vertu de la double entente de la Parole de Notre Seigneur Jésus-Christ est aussi celle des béatitudes: "Heureux ceux qui font oeuvre de paix: ils seront appelés fils de Dieu."

Le Pasteur d'Hermas, texte considéré comme orthodoxe et qu'on lisait dans les Églises primitives, est aussi d'un grand secours pour puiser une compréhension dont le Chrétien a de plus en plus besoin face à une société de plus en plus matérialiste ou face aux divisions et injustices dans sa propre communauté.

G. LS pour Spiritualité Orthodoxe - Droits d'auteur protégés ©

Retour au sommaire

L'Église céleste, la Jérusalem d'en haut

Dans le Nouveau testament:
"Seulement, conduisez-vous d'une manière digne de l'Évangile de Christ, afin que, soit que je vienne vous voir, soit que je reste absent, j'entende dire de vous que vous demeurez fermes dans un même esprit, combattant d'une même âme pour la foi de l'Évangile, sans vous laisser aucunement effrayer par les adversaires, ce qui est pour eux une preuve de perdition, mais pour vous de salut; et cela de la part de Dieu, car il vous a été fait la grâce, par rapport à Christ, non seulement de croire en lui, mais encore de souffrir pour lui," (Phi 1:29 ).

"Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d'être glorifiés avec lui. " (Rom 8:17).

"Hagar, c'est le mont Sinaï en Arabie - et elle correspond à la Jérusalem de maintenant, car elle est dans l'esclavage avec ses enfants. Mais la Jérusalem d'en haut est libre, et c'est elle qui est notre mère. " Gal 4: 24-26


Retour en haut de page

site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net

Mentions légales