Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut


Retour vers la section Etudes

ICI


La Fuite en Égypte de Jésus Christ - Matthieu 2:13-23 - dimanche après la nativité - l'enseignement par une homélie du Patriarche Daniel, Primat de l'Église Orthodoxe Roumaine.

La fuite en Égypte - Matthieu 2:13-23

Homélie par S.B. Patriarche Daniel

Un territoire de salut

Divine Liturgie
La Nativité, un film de Catherine Hardwicke

La fuite en Égypte, à savoir un autre territoire que celui de la Terre Sainte, a une signification spéciale. Les Juifs ont considéré l'Égypte comme un lieu d'esclavage parce qu'ils y avaient été esclaves pendant longtemps. Dieu les en a fait sortir d'une façon miraculeuse, par une intervention directe, avec Moïse comme chef.

Cependant, l'Égypte, pays d'esclavage et d'obscurité parce qu'on y adoraient des dieux païens, est devenue un territoire de salut, car la fuite de l'Enfant Jésus en bas âge avec Sa mère et du Juste Joseph, qui était le protecteur de l'enfant, a été transformée en salut. En effet, son aliénation parmi des étrangers est devenue une bénédiction pour l'Égypte plus tard.

Jésus Christ est allé en Égypte pour montrer que parfois les dirigeants d'un pays se comportent plus cruellement envers leurs propre peuple, comme Hérode le fit, que les étrangers. D'autre part, la fuite en Égypte montre que le Christ n'est pas entré au monde pour sauver seulement les Juifs, mais d'autres nations aussi, qui se sont converties au Christianisme. Ainsi, Jésus Christ, notre Seigneur, envoya plus tard une bénédiction sur l'Égypte, car en effet les monastères les plus beaux ont fleuri en Égypte.

La Maison du Père dans le Ciel

Celui qui a fait toute la richesse de la terre et la beauté des étoiles n'avait aucune maison à Lui. Jésus Christ, notre Sauveur, était très pauvre et Il n'a pas voulu accumuler les choses matérielles de ce monde. Ceci pour nous montrer que dans la vie provisoire sur la terre la chose la plus importante est de s'enrichir spirituellement de trésors spirituels, pas de richesses terrestres. Et que, en fait, la maison suprême et finale de chaque Chrétien n'est pas dans ce monde, mais dans la Maison du Père Céleste où il y a beaucoup de places, en correspondance avec la foi et les efforts de chaque homme pendant la durée de sa vie sur la terre.

Ainsi, le manque de biens personnels de Jésus Chrsit nous fait penser à la Maison du Père dans le Ciel. Le Seigneur utilise les choses matérielles provisoires seulement pour exprimer la bénédiction de Dieu à travers elles, mais Il ne leur est pas attaché parce que celui qui croit à Dieu ne construit aucune ville stable dans ce monde provisoire.

Répondre à l'appel de Dieu

Christ pantocrator
Monastère de Bistrita - Roumanie - Spiritualité Orthodoxe ©

Dans cet Évangile, Jésus Christ, notre Sauveur, est un Homme soumis aux épreuves, à la souffrance et la persécution, toute Sa vie parce que certains Juifs l'ont accepté et que d'autres l'ont rejeté. Ceci est une caractéristique des gens, certains reçoivent la foi, aiment Dieu et le remercient et d'autres Lui sont hostiles ou indifférents.

C'est pourquoi il est très important de savoir que Dieu appelle au salut toutes les personnes, mais que toutes ne répondent pas. Les Saintes Écritures disent qu'il y a beaucoup de personnes appelées, mais que peu sont choisies et Saint Grégoire de Nysse expliquait: "C'est ceux qui répondent à l'appel qui sont choisis". C'est-à-dire que Dieu respecte la liberté de l'homme et cette liberté peut se traduire par une foi forte ou une indifférence, ou même l'hostilité.

La Fête de la Nativité et les martyrs

Ce dimanche après la Nativité du Seigneur est le dernier de l'année; nous y voyons d'une part la bénédiction de la famille, à travers l'Enfant en bas âge Jésus et à travers la Mère de Dieu qui est célébrée le jour après Noël, par une fête nommée Synaxe de la Mère de Dieu.

Nous constatons, d'autre part, que le jour suivant le Synaxe de la Mère de Dieu, l'Archidiacre Saint Stéphane est célébré, il est le premier martyr qui a souffert pour sa foi en Christ. Le 28 décembre sont célébrés les 20000 martyrs qui ont été brûlés à Nicomédie; et sont célébrés le 29 décembre les 14000 enfants innocents massacrés à Bethléem et dans ses environs, sur l'ordre du Roi Hérode. Les jours où l'Église a prévu la célébration de ces martyrs dans le calendrier nous montrent que Jésus Christ, notre Sauveur, a dû subir la souffrance dans ce monde et non seulement Lui, mais aussi ceux qui ont cru en Lui, car seuls les enfants les plus fidèles de l'Église deviennent des martyrs. Ce fait nous montre aussi que seules les reliques des martyrs de saints peuvent être déposées sous la table sainte de l'autel, quand une église Orthodoxe est consacrée.

Par le Primat de l'Église Orthodoxe roumaine, le Patriarche Daniel, 30 décembre 2012.© Traduit de l'anglais au français par Spiritualité Orthodoxe ©

Matthieu 2:13-23
La fuite en Egypte
13 Après leur départ, l'ange du Seigneur apparut en rêve à Joseph et dit : Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, fuis en Egypte et restes-y jusqu'à nouvel ordre ; car Hérode va rechercher l'enfant pour le faire disparaître.
14 Joseph se leva, prit de nuit l'enfant et sa mère, se retira en Egypte
15 et y resta jusqu'à la mort d'Hérode. Cela arriva afin que s'accomplisse ce que le Seigneur avait dit par l'entremise du prophète: D'Egypte j'ai appelé mon fils.
Le massacre des enfants
16 Quand Hérode se vit joué par les mages, sa fureur fut extrême ; il fit supprimer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléem et dans son territoire, d'après l'époque qu'il s'était fait préciser par les mages.
17 Alors s'accomplit ce qui avait été dit par l'entremise du prophète Jérémie :
18 Une voix s'est fait entendre à Rama,
des pleurs et beaucoup de lamentations :
c'est Rachel qui pleure ses enfants ;
elle n'a pas voulu être consolée,
parce qu'ils ne sont plus.

Le retour d'Egypte
19 Après la mort d'Hérode, l'ange du Seigneur apparut en rêve à Joseph, en Egypte,
20 et dit : Lève-toi, prends l'enfant et sa mère, et retourne dans le pays d'Israël, car ceux qui en voulaient à la vie de l'enfant sont morts.
21 Joseph se leva, prit l'enfant et sa mère et rentra au pays d'Israël.
22 Mais quand il apprit qu'Archélaos était devenu roi de Judée à la place d'Hérode, son père, il eut peur de s'y rendre; divinement averti en rêve, il se retira en Galilée
23 et vint demeurer dans une ville appelée Nazareth, afin que s'accomplisse ce qui avait été dit par l'entremise des prophètes : Il sera appelé nazoréen.



site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net

Mentions légales