Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut


Retour à la page Prière

Expérience (l') de Dieu dans la vie de prière,
Père Matta El Maskine,
Spiritualité Orientale n°71,
1997 , 374 pages. Livre prière chrétienne Éditions de l'©Abbaye de Bellefontaine

***

Homélies et enseignements de Père Matta El-Maskine, à lire en ligne. Sur les pages:
Homélies de Père Matta
Et la présentation de tous ses livres:
Livres de Père Matta

***

Matta El-maskine
Père Matta El-Maskine

***

On peut lire également un autre livre de Père Matta, présenté dans son intégralité:
Conseils pour la Prière
Sur cette page

Livre prière chrétienne

***


La prière chrétienne d'abord récitation, se poursuit par la méditation et la contemplation qui nous conduisent dans le mystère de Dieu: instructions cruciales.

Méditation 1, prière et contemplation

par Père Matta el-Maskîne, Monastère de Saint Macaire, en Egypte
Présentation du plan de l'ouvrage "Expérience de Dieu dans la Vie de Prière" avec des citations 2 .

Traduction et adaptation de l’arabe avec le concours de l’auteur. En s’appuyant sur le témoignage des Pères (Jean Climaque, Isaac de Ninive, saint Macaire, Cassien, Jean de Dalyatha, etc.), l’auteur donne un enseignement très profond sur ce qu’est la prière, sa nature et son efficacité, ses degrés (méditation, contemplation…), sur son au-delà.
Avant de développer quels sont les obstacles à toute prière (aridité, tiédeur, perte de vue du but), il décrit les divers aspects de la vie intérieure qui l’accompagnent: purification du cœur, esprit broyé, foi et persévérance, silence, larmes, jeûne… Chaque chapitre est suivi de quelques citations des Pères.
Livre des Éditions monastiques de l' © Abbaye de Bellefontaine

TABLE DES MATIÈRES
de "l' Expérience de Dieu dans la vie de prière", par Père Matta El Maskine, Spiritualité Orientale n°71, 374 pages.


‡ Présentation - Prologue lire
‡ Première partie
Nature de la Prière

Chapitre premier:
La prière, définition et efficacité lire
1. Qu'est ce que la prière?
2. Grandeur de la Prière
3. La Prière, besoin et nécessité de l'âme
4. Efficacité de la Prière

Chapitre 2: Les degrés de la prière lire
1. La méditation
2. La contemplation

Chapitre 3: Au-delà de la prière lire
1. L'extase, ou le ravissement
2. La vision de Dieu
3. L'union à Dieu

‡ Deuxième partie
Aspects de l'activité intérieure
relative à la vie de prière

Chapitre premier: Libération de l'âme lire
Chapitre 2: Purification du coeur lire
Chapitre 3: L'esprit broyé lire
Chapitre 4: Foi et persévérance lire
Chapitre 5: Effort et contrainte volontaire lire
Chapitre 6: contrôle de la pensée lire
Chapitre 7: Le silence intérieur lire
Chapitre 8: La prière continuelle lire
Chapitre 9: Les larmes lire
Chapitre 10: Le jeûne lire

‡ Troisième partie
Les obstacles à la prière

Chapitre premier: L'aridité spirituelle lire
Chapitre 2: La tiédeur spirituelle lire
Chapitre 3: La perte du but lire

‡ Conclusion lire

‡ Epilogue. La prière, accès auprès du Père lire

‡ Index
Index biblique
Index patristique

*
***
*

† Prologue - pages 9 à 16

La nécessité d'entrer dans la prière se fait de plus en plus urgente, non pas pour nous isoler du monde qui se perd et sauver nos propres vies, mais pour investir le péril du monde et le racheter. Quand nous mourons au monde et à nous-même, le monde vit et se renouvelle! les genoux fléchis peuvent changer non seulement les âmes mais également l'avenir du monde.

*
***
*

‡ Première partie - Nature de la prière ‡

† Chapitre premier: La Prière: définition et efficacité - pages 17 à 40

1. Qu'est ce que la prière?
La prière, si elle est spirituelle et sincère, est à la fois appel et réponse, appel divin et réponse humaine. Elle est le seul lien qui nous unit à Dieu. ...

2. Grandeur de la Prière
La prière en son essence est communion avec les puissances célestes dans la glorification du créateur. ...
La prière qui s'élève directement vers Dieu pour le sanctifier, confère à l'homme pureté et sanctification; ses yeux s'ouvrent comme neufs dans l'Esprit, pour voir l'arbre de vie qui est en fait le Christ lui-même: [recherchez] la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur" He 12:14. ...

3. La Prière, besoin et nécessité de l'âme
La prière prévient le coeur avant qu'il ne convoite l'iniquité, retient les pas au bord du chemin glissant du péché, et garde la langue de la flatterie et du mensonge. ...
Elle n'a jamais été aussi nécessaire au salut de l'âme qu'aujourd'hui où il est plus que jamais possible à l'homme de vivre sans foi, tout en recevant, par ailleurs, louange et considération. ...
La prière en esprit et en vérité est la seule que Dieu agrée; car elle est l'expression d'un contact vrai et spirituel avec Dieu. ...

4. Efficacité de la Prière
C'est par la prière que se déploie l'efficacité de la nature du Christ en nous. C'est par la prière que la force de sa vie et de sa mort pénètre nos actions et nos comportements. ...

Revenir à la Table des matières

† Chapitre 2: Les degrés de la prière - pages 41 à 82

Notons que toute classification en matière de prière n'a qu'une valeur relative: les divers degrés s'interpénètrent et l'Esprit est libre de faire monter ou descendre de l'un à l'autre sans se lier à des règles précises. ... ce sont des expériences que nous traversons dans nos vies humaines et non des degrés indispensables pour notre salut. ...

Plusieurs d'entre nous ne connaissent de la prière que sa forme la plus simple qui consiste à réciter devant Dieu quelques mots, soit que nous les improvisions de nous-même, soit que nous les improvisions de nous-mêmes, selon ce que nous inspirent les circonstances, soit qu'ils aient été composés par les saints; ou bien encore ce sont des passages choisis dans la Bible, comme les Psaumes, les Évangiles, etc. Mais tout cela ne constitue, en fait, qu'un préliminaire à la prière en Esprit et en vérité. Il est certain que si les gens savaient ce que les autres degrés de la prière recèlent de splendeur et d'élévation et ce qu'ils attirent de grâces et de bénédictions, ils n'hésiteraient pas un instant à commencer à les pratiquer. ...

I. La prière vocale "Demandez et vous recevrez"
Nous récitons des mots et des phrases. Elle est la base des autres ou un préliminaire à l'entrée en dialogue avec Dieu. ...

II. La prière mentale
Elle vient du fond du coeur, la plupart du temps elle est offerte dans le calme et le silence. ...
"Fait taire ta langue pour que ton coeur parle (la méditation). Fait taire ton coeur pour que l'Esprit parle (la contemplation)." Le vieillard spirituel, Jean de Dalyatha (Homélie sur les dons de l'Esprit). ...

Sa première étape est la méditation, que l'on peut définir comme un entretien avec Dieu: l'homme se souvient des oeuvres de Dieu, il se repent quand il y a lieu, et présente louanges et remerciements, décidant de redresser sa conduite. Cette étape est celle de la prière variée. ...
La deuxième étape est la contemplation : "Cherchez et vous trouverez". Là, la prière entre en état de concentration, non seulement par rapport au sujet médité mais aussi par rapport à l'homme lui-même: sous la puissante influence de l'amour....
Elle comporte deux degrés:


Revenir à la Table des matières

1.La méditation

  • La lecture dans le calme: c'est la répétition de la Parole de Dieu... c'est une prière prise au coeur de l'Evangile, et capable de ce fait de provoquer une profonde transformation...

  • La répétition silencieuse de la Parole: "Mon coeur brûlait en moi, à force de méditer cela, le feu flamba." David psaume 39. ... la méditation est aussi le degré adéquat pour les débutants qui souhaitent établir une relation intime et sincère avec Dieu. ...

  • Vers la contemplation: La persévérance dans la méditation de la Parole vivante de Dieu ne peut que remplir le coeur et l'esprit de saintes considérations, lesquelles à leur tour, seront mises à profit par la contemplation pour en faire les ailes légères qui lui permettront de voler dans le ciel de l'esprit sans la méditation de la lecture. ...

  • La méditation des mystères: la méditation des mystères du dessein divin, exactement comme ils sont présentés dans l'Écriture, est la base impérative de la véritable contemplation, celle qui permet d'accéder à la force et à la lumière de ces mêmes mystères: "En mon coeur j'abrite tes paroles, afin de ne pas pécher contre toi" Ps 119. ...

  • Porté par la ferveur en luttant contre l'inertie: l'homme peut expérimenter une certaine résistance de l'âme, alors dispersée dans les soucis et les préoccupations multiples qui n'ont ni valeur ni sens; il peut affronter aussi la rouerie d'un intellect passant d'une représentation à une autre, d'une pensée à une autre, distrait par des sujets tout à fait insignifiants. Alors, c'est à la volonté, armée d'une intention intérieure sincère, de maintenir le cap avec ténacité, accroché à l'amour, polarisé sur le Visage du Christ ...

  • L'Écriture, école de méditation: chaque psaume est, en soit, une oeuvre remarquable de méditation, qui suffit à elle seule pour nous initier à cette forme de prière et qui nous offre, avec le reste des psaumes, une image frappante de l'intimité vécue par David dans ses entretiens avec le Seigneur....

Revenir à la Table des matières


2. La contemplation

Cette forme de prière est considérée comme le fruit de la vie spirituelle... la méditation est considérée comme un exercice et un entraînement pour arriver à la contemplation. ...

Il est faux de penser que la vie de contemplation exige de n'avoir aucune activité en dehors de la contemplation; elle serait alors l'apanage des ascètes et des ermites. En fait , la contemplation n'est pas le monopole de personnes, c'est une étape des la prière mentale accessible à tous, à l'homme du monde, comme au moine, aux époux et aux célibataires, aux jeunes comme aux anciens. ...

La contemplation a besoin du calme complet des forces intellectuelles et de l'arrêt de tout effort mental car, dans la méditation, l'intellect court après la vérité pour la cerner mais, dans la contemplation, c'est elle, la vérité, qui commence à investir l'intellect et à le remplir; et c'est à la mesure de son calme et de son silence que la vérité divine resplendit en lui, qu'elle l'éclaire et le transfigure.

L'âme qui se trouve dans son état naturel, s'étant débarrassée des soucis et des préoccupations, jouit d'un état de veille intérieure et de pondération que les Pères appellent: sobriété "nepsis - νῆψις "; elle n'est préoccupée de rien et le coeur est dans l'état d'éveil et de vigilance, que les Pères appellent: attention du coeur - "ἡ καρδιακἡ προσοϰἡ".

  • 1. La contemplation volontaire

    Quoi-qu'elle s'appuie au début sur l'effort humain, sa poursuite nécessite l'aide de la grâce.

    L'objectif de la contemplation volontaire ou acquise doit se limiter uniquement à obtenir un certain niveau de calme intérieur et de sérénité mentale; ... menant à des dispositions réelles d'accueil de la contemplation parfaite, ou theôria spirituelle.

    Cette pratique spirituelle se résume dans la concentration de l'intellect sur une formule brève ou un verset de l'Écriture. ... ou bien la concentration porte sur une invocation unique du nom de Jésus. ...

    L'objectif premier de cette pratique est d'entrer dans un état de sérénité spirituelle et de calme intérieur, l'hésychia; ... ou prière de la sérénité. ... c'est sans doute le but recherché par le Seigneur Jésus quand, nous incitant à persévérer dans la prière, il disait: "Il faut toujours prier sans jamais se lasser". Luc 18:1. ...

    L'entrée dans la contemplation ... conditions essentielles:
    a. Liberté pour combattre: ... renoncer à soi et surmonter les désirs et les passions, au sens large du terme... C'est l'exercice des vertus ... que les Pères appellent: "praxis - πρᾶξις". ...
    "C'est en vain que l'on tend à voir Dieu, si l'on n'évite pas la contagion des vices" Cassien, Conférences, XIV. ...

    b. Maîtrise de la pensée: ... rassembler l'intellect est une étape essentielle de l'entrée dans la contemplation et de la vision de Dieu, parce qu'on ne peut arriver à Dieu qu'à travers les profondeurs de son âme. ...

    c. Nécessité de l'amour. ...

  • 2. Le don de la contemplation ou prière pure

    ... simple présence silencieuse et calme devant Dieu, là où l'âme reçoit les vérités divines sans quête ni effort, sans recherche ni discussion intellectuelle. Cette prière, les pères l'appellent la prière pure, c'est à dire purifiée de toute représentation intellectuelle. Isaac le Syrien l'appelle la prière spirituelle. "Vous connaitrez alors la vérité et la vérité vous fera libre" Jean 8:32.

    ... certains Pères ont dit qu'elle était le Royaume à cause du bonheur intense et de la joie inouïe que trouve l'âme quand elle s'approche de Dieu et le goûte.

  • 3. La contemplation spontanée

    ... Lorsque nous progressons, peu à peu dans la contemplation, la disponibilité de l'intellect, des sens et du coeur pour la contemplation devient chose habituelle et agréable; nous y faisons toujours appel désormais, aisément et sans effort; ....

Revenir à la Table des matières

† Chapitre 3: Au-delà de la prière - pages 83 à 139.

1. L'extase, ou le ravissement
...Cette expérience exige que l'homme soit prêt, intérieurement et spirituellement, à recevoir les manifestations divines; c'est pour cela que l'extase est toujours accompagnée du calme intérieur complet et de la sérénité (hésychia) qui font interrompre à l'homme ses relations avec lui-même et avec le monde environnant, pour se vouer à Dieu de tout son être.
Dans l'extase, l'homme perd sa propre maîtrise de l'intellect et des sens; dans ces moments-là, c'est l'Esprit Saint qui le guide; sa liberté absorbée par la volonté de l'Esprit, il se met sous sa mouvance et ses manifestations...

2. La vision de Dieu
Tant que nous ne sommes pas parfaits dans la sainteté, nous ne voyons pas Dieu dans sa Vérité "tel qu'il est"; ce qui veut dire que celui qui n'est pas encore parfait dans sa pureté, sa soumission, son amour et son humilité, demeure incapable d'accéder à la vision de dieu dans sa parfaite simplicité;...
Si l'homme atteint une sainteté parfaite, c'est à dire s'il est débarrassé complètement de la corruption de sa nature, alors il verra inéluctablement, d'une vision claire, Dieu tel qu'il est... Le Christ est venu, il a offert son corps, il a versé son sang, il nous a donné de nous unir à lui dans le mystère de la foi et l'action de l'Esprit saint, afin que nous puissions atteindre, par lui, la parfaite sainteté qui nous habilite, non seulement à la vision de Dieu, mais aussi à l'union et à la vie avec lui...

3. L'union à Dieu
...Les Pères de l'Église se retrouvent tous pour affirmer que, par l'incarnation du Christ, la nature humaine dans son ensemble à été dotée d'une nouvelle capacité; désormais, elle peut recevoir la grâce d'une nouvelle création d'en haut par l'eau et l'Esprit grâce à la médiation du Christ.
Dans cette nouvelle création, la nature humaine se trouve, par grâce, dans un état d'union à Dieu que les Pères expriment par le mot "divinisation", car les Fils de Dieu, s'est fait homme pour que nous soyons divinisés...

Revenir à la Table des matières

*
***
*

‡ Deuxième partie - Aspects de l'activité intérieure relative à la vie de prière ‡

† Introduction - pages 140 à 146

Si nous menons une vie d'ascèse et de dépouillement, cela n'est donc que le prolongement de la mort au monde inaugurée par le baptême.
Mais pour aussi importantes que soient ces mortifications ou ces pratiques ascétiques, elles ne sont pas dénuées de risques non négligeable. Aussi avons-nous jugé utile de présenter quelques directides en préambule à cette deuxième partie....
On peut se référer sur ce sujet aux enseignements similaires de Père Matta, "Ascétisme et pureté" et "La purification du coeur" : la page (en bas)

† Chapitre premier: Libération de l'âme - pages 147 à 162

Qu'est-ce-donc qui entrave cette légèreté de l'âme, qui arrête son action et annule sa liberté? ... ce poids contrariant et dangereux, c'est le "moi" humain...
Comment se réalise la soumission du moi humain à Dieu afin que l'âme se libère et vive dans un abandon total à la volonté de Dieu?
On peut se référer à une traduction de ce passage: libération de l'ego ...
De même, il est des éléments cachés qui interviennent dans le cheminement spirituel de l'âme, pour le perturber, l'entraver, et finalement la jeter à terre. Le premier de ces éléments est l'ignorance...
Mais il existe d'autres éléments périlleux qui se glissent dans la vie de prière, rétrécissant son champs, entravant sa progression et éteignant sa flamme: ce sont les habitudes corporelles et psychologiques...
On peut lire aussi dans ce chapitre, l'équilibre nécessaire entre l'action - praxis - et la contemplation - theoria: sur cette page: praxis et theoria.

† Chapitre 2: Purification du coeur - pages 163 à 176

Le coeur, au sens biblique, est la base d'où jaillissent toutes les réactions de la vie spirituelle et corporelle: "Plus que toute chose veille sur ton coeur, c'est de lui qui jaillissent les sources de la vie" Pr 4:23, non seulement les bonnes, mais aussi les mauvaises: "Du coeur, en effet, procèdent mauvais desseins, meutres, adultères, débauches, vols, faux témoignages, diffamations." Mt 15:19...

... Quant à l'action de Dieu sur le coeur, elle consiste à arracher totalement le coeur mauvais en créant en l'homme "un coeur nouveau"... Dieu ne demande ni accepte l'amour partiel ou partagé. Il faut que le coeur soit tout entier à Dieu: "De tout coeur", cela veut dire: d'un coeur épuré de toutes les imperfections des sentiments humains, des liens charnels ou des penchants et des émotions des sens, cela veut dire aussi purifé complètement de toutes les idoles et des cultes secrets...

Revenir à la Table des matières

† Chapitre 3: L'esprit broyé - pages 177 à 192

...L'esprit broyé provient de la conviction d'avoir irrité Dieu. Alors qu'il nous était possible de vaincre et de progresser en Dieu dans la grâce, voilà que nous avons choisi de plein gré la passion du monde et la vie périssable, à cause de notre amour de nous-même, et de nos préférences pour les satisfactions corporelles...

Ainsi il apparaît que la notion spirituelle d'"esprit broyé", s'oriente de façon entièrement positive vers la reconstruction authentique et réaliste de l'âme, sans contrefaçon ni illusion, sans ambition ni prétention ni autosatisfaction, une reconstruction entièrement conforme à sa première création, en prélude à la réalisation de sa vocation suprême en Christ qui est l'union à la nature divine...

L'écrasement de l'âme pour lui inculquer l'humilité est une opération délicate et grave. Elle nécessite sincérité et lucidité pour que l'homme puisse s'arrêter dans son abaissement, au véritable niveau naturel de l'âme, et ne pas le franchir vers le bas... (car) le résultat en est inévitablement la perturbation du contact entre Dieu et l'homme, la foi commence à s'atrophier et la grâce à se retirer...

† Chapitre 4: Foi et persévérance - pages 193 à 212.

...la foi est la pleine adhésion de l'intellect aux vérités de la foi, et leur réception volontaire
...L'Esprit saint mènera l'intellect dans la lumière de cette nouvelle connaissance spirituelle, jusqu'à la Vérité même, c'est-à-dire Dieu....
La foi en Dieu consiste donc à accepter de le connaître à travers ce qu'il nous a révélé de lui-même par ses propres paroles...
La foi a trois ennemis: l'attachement à la connaisssance naturelle, la peur et le doute...

La persévérance dans la prière est un des signes d'une foi efficace. Si la foi est le pilier de la vie spirituelle, la persévérance fournit les pierres qui servent à construire l'édifice...
"Si tu as confiance dans la projet de Dieu, et si tu crois qu'il veille sur toutes tes affaires, alors n'utilise pas les ruses humaines". Saint Isaac le Syrien, fonds arabes, I,4,173.

Revenir à la Table des matières

† Chapitre 5: Effort et contrainte volontaire - pages 213 à 227.

...Dès le départ, il nous faut bien mettre en évidence la forme saine et légitime de l'effort et de la contrainte volontaire qui mènent au Christ et à la vie éternelle; c'est lorsque la volonté s'oriente vers l'abandon total à Dieu et que la contrainte s'oriente vers la pleine soumission de l'âme au projet de la grâce, avec une foi inébranlable, quelles que soient les circonstances et ce, jusqu'à ce qu'il ne reste à l'âme aucune volonté propre, aucune passion particulière que celle d'obéir toujours à la voix de Dieu et à ses commandements...

† Chapitre 6: contrôle de la pensée - pages 229 à 237.

...Quand l'amour de Dieu embrase le coeur de l'homme, non seulement il contrôle sa pensée et ses sens, mais l'homme tout entier accède à un état de quiétude et de sérénité qui est le paradis même...

...Le vrai fondement de la prière consiste à être attentif à ses pensées et à accomplir la prière dans une grande tranquillité. Il faut donc que tout le combat de l'homme porte sur ses pensées(...) en faisant le discernement entre les pensées naturelles et les mauvaises" S. Macaire le Grand, Homélies spirituelles, 6,3 (SO 40, p137).....

Revenir à la Table des matières

† Chapitre 7: Le silence intérieur - pages 239 à 246.

...En jetant un regard investigateur sur notre vie, nous constatons combien est forte l'attraction que nous subissons, bien malgré nous, à nous conformer au rythme des gens dans leur attachement aux choses de ce monde éphémère.

...Ne prétends pas dire au Seigneur: "J'ai parlé en ton nom, j'ai servi ton évangile, j'ai guéri tes malades", afin de ne pas entendre le reste du passage: "Loin de moi () car vous avez déjà reçu votre récompense, en dignité, en argent, en célébrité et en bonne réputation". (Mt 7,22.23; 6,5.)

...Si tu veux connaître tes fruits, retire-toi dans ta chambre, ferme sur toi la porte, assied-toi, prie en silence, et là examine le fond de ton âme; tu découvriras alors l'étendue de ta nudité et que tu n'es pas le riche que tu croyais, mais pauvre, pitoyable et nu (cf. Ap 3,17).

...Quand tu t'exerceras à la solitude, tu y trouveras des occasions exceptionnelles de te trouver dans la présence de Dieu, de dévoiler ton âme devant son créateur afin qu'il puisse corriger ses défauts et ses erreurs, et la préparer à son avènement merveilleux...

† Chapitre 8: La prière continuelle - pages 247 à 256.

...Y a-t-il donc moyen de mener une vie d'adoration et de prière ininterrompues, de mettre Dieu au centre de notre pensée, de faire que tous nos actes et nos comportements gravitent autour de lui, de vivre en sa présence du matin au soir et du soir au matin?
En vérité cette oeuvre là n'est pas une sinécure; elle exige de notre part une grande détermination, de la persévérance et beaucoup d'attention. N'oublions pas toutefois que, ce faisant, nous réalisons le summum de la volonté et du plan divins, et que, par conséquent, nous y serons immanquablement aidés, aimés et guidés par Dieu...

...La prière continuelle est une discipline spirituelle particulière qui engage les facultés intérieures de l'âme et affecte des centres précis du cerveau, en vue d'acquérir le calme intérieur nécessaire pour parvenir à un état de veille spirituelle constante et de perception permanente de la présence divine, accompagnée d'une maîtrise complète des pensées et des passions.
Elle constitue l'oeuvre spirituelle la plus importante et la plus élevée qui, menée avec succès, peut nous faire parvenir aux cimes de la vie spirituelle...

Revenir à la Table des matières

† Chapitre 9: Les larmes - pages 257 à 274.

...Les larmes sont la consolation de l'opprimé, la patrie de l'étranger, les parents de l'orphelin, le repos de ceux qui sont épuisés, l'expiation des fautes, le signe du repentir, le gage de la conversion.
Elles lavent le coeur, purifient les membres, guérissent l'âme malade.
Elles sont le langage de l'esprit, la prière du silencieux, le mépris du monde, la tendre nostalgie du ciel, l'attente de la port.

...Finalement l'abbé Isaac mentionne un genre de larmes qui sont dangereux, qu'il considère comme nocif à l'âme... Lire au sujet des larmes St Jean Cassien, L'abbé Isaac, conférence IX 27-30: pages 14-15 du PDF

† Chapitre 10: Le jeûne - pages 275 à 278.

...Le jeûne n'est pas une vertu en soi. S'il n'est pas intimement lié à la prière, ce n'est qu'une punition corporelle qui mène à la sécheresse spirituelle et à l'âpreté du caractère. De même la prière, si elle n'est pas liée au jeûne, perd sa force et jusqu'à ses résultats...

Revenir à la Table des matières

*
***
*

‡Troisième partie - Les obstacles à la prière ‡

Il y a des obstacles à la prière pour les débutants et d'autres pour ceux qui ont acquis une certaine expérience. Pour le débutant, ces obstacles relèvent principalement du manque d'habitude de la pière. ... A plusieurs reprises au cours des chapitres précédents, nous avons eu l'occasion de traiter de l'un ou l'autre de ces problèmes. Nous nous limiterons donc dans cette troisième partie à considérer les obstacles à la prière chez ceux qui ont adopté la vie de prière et qui la pratiquent avec un certain succès...

† Chapitre premier: L'aridité spirituelle - pages 283 à 289.

...L'aridité atteint l'âme en ses sentiments et ses émotions sans toucher à la paix et au calme intérieur; mais c'est une paix sans chaleur émotive, un calme sans attrait ni satisfaction...

Le danger de cette étape est que l'homme, commençant à douter et à s'imaginer que sa relation avec Dieu est interrompue, s'arrête finalement de prier; ...

L'aridité spirituelle est une épreuve spirituelle proposée comme telle, comme une contingence incontournable du chemin étroit...

† Chapitre 2: La tiédeur spirituelle - pages 291 à 309.

...Quand à la tiédeur spirituelle, elle affecte la volonté elle-même; là le coup porte sur l'acte même de la prière et la capacité d'y persévérer...

Mais au milieu de tous ce combats accablants, l'âme sent bien, à travers ce rideau de fumée, que tout cela n'est pas vrai et que derrière ces ténèbres, il y a quelques chose...

Ce genre d'épreuve est en vérité le plus dur; il est le sommet des expériences purificatrices de l'âme, comparable à la mort elle-même que l'homme ne peut traverser qu'accompagné de l'ineffable sollicitude du Tout-Puissant, car durant ce genre d'épreuve, l'âme , en proie à la tristesse et à la dépression, en arrive comme Job à souhaiter la mort...

† Chapitre 3: La perte du but - pages 311 à 333.

...L'existence d'un but est d'une importance capitale pour la prière, car sans but véritable, la prière peut difficilement acquérir élan et chaleur. Le but est en étroite dépendance avec le degré spirituel où l'on se trouve, et c'est l'ardeur à poursuivre ce but qui constitue le principal moteur qui élève l'âme et la porte de degré en degré. ...Si l'on perd le but de la vie spirituelle, et que s'estompent l'objectif et la finalité de la prière, c'est un symptôme grave que la prière est menacée de se retrouver cantonnée aux limites étroites des préoccupations de l'âme et, par conséquent de se voir acculée à végéter...

Revenir à la Table des matières

*
***
*

‡ Conclusion - Les fruits de la Vie de Prière - pages 335 à 350 ‡

...En guise de conclusion nous vous proposons de présenter les fruits manifestes de la vie de prière...
Le renouvellement des sens...
Les dons de l'esprit... "Les oeuvres de notre Seigneur sont des amertumes suivies de douceur, des ténèbres suivies de lumière, des tristesses suivies de joies; tandis que celles du monde sont des douceurs suivies d'amertume, des lumières suivies de ténèbres, des joies suivies de tristesses. Connaîtra la vérité celui qui aura goûté ces choses par l'expérience et non seulement par les dires d'autrui. " Saint Isaac le Syrien, fond arabe II,9. Homélie sur la distinction des dives degrés.


*
***
*

‡ Epilogue - La prière, accès auprès du Père - pages 353-354 ‡

Matta El-maskine
Père Matta El-Maskine

Nous avons beau parler de la prière, nous restons toujours en deçà de ce que fournit l'expérience. La prière nécessite l'expérience. La prière est essentiellement l'expérimentation de la présence divine. En dehors de cette expérience de Dieu, il n'y a pas de prière.

Il nous faut savoir que le droit d'accès à la présence divine nous a été octroyé par l'accès du Christ auprès du Père, par cette voie qu'il a inaugurée le jour de sa crucifixion et qu'il a ouverte par sa résurrection et son ascension, voie récente et vivante à travers son corps, identifié au voile qui séparait dans le temple les choses de Dieu du domaine des hommes (cf. He 10,19s).
Or, ce voile a été fendu par la main de Dieu , "depuis le haut jusqu'en bas" (Mt 27,51), là où nous nous trouvions, et la vie a déferlé vers nous, la vie éternelle qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée (I Jn 1, 2). Désormais, par son corps, nous avons une secrète puissance d'ascension, et par son sang précieux, nous avons accès au sanctuaire d'en haut. Et l'Esprit du Fils nous présente au Père, témoignant de notre filiation et élevant en nous, et par nous, des gémissements (Rm 8,26) connus de ceux qui en ont l'expérience, gémissements chaleureux et ardents qui enflamment le corps tout entier, au point que l'homme perd le sentiment de son incapacité et de sa finitude, et se trouve sur le point de s'envoler, libéré de sa pesanteur due à ses fautes qui l'attachaient durement à ce monde terrestre.

Aussi n'est-ce pas sans raison que les saints qui en ont fait l'expérience disent que la prière puissante confère à l'homme des ailes par lesquelles il prend son envol 3
Ces ailes ne sont en réalité que le sentiment d'euphorie que provoque la proximité du Christ, avec la certitude d'être libérés des fautes qui pesaient sur notre conscience et nous empêchaient de jouir de notre prière. Au contact de l'Esprit, la prière ardente procure, dans l'instant, une expérience de mort au péché, de résurrection par l'Esprit, d'ascension secrète, partielle et ponctuelle, suivie de l'accès auprès du Père, avec l'assurance de celui qui nous présente à son propre Père, marqués par son sang, entièrement enveloppés de sa grâce qui ne laisse rien voir de notre iniquité. Ce que nous dit saint Paul de l'accès auprès du Père (cf. Ep 3,12; He 10,19.20) n'est pas la réaction spirituelle particulière d'un apôtre choisi par le Seigneur, gratifié du privilège de s'approcher et de contempler l'essence invisible; mais c'est plutôt l'héritage du Fils unique, distribué à tous les fils, avec l'abondance " d'une bonne mesure, tassée, secouée, débordante" (cf. Lc 6,38).

Ce qu'a vécu saint Paul nous a été accordé ; nous l'attestons, et notre conscience en témoigne ; et nous avons à l'appui le témoignage du disciple que Jésus aimait : " Et notre communion à nous est avec le Père et avec son Fils jésus Christ " (I Jn 1,3), communion de vie et d'amour dans la chaude prière de l'Esprit qui nous prend dans sa mouvance pour supprimer, un moment, notre opacité en vue de nous faire sentir, toucher et voir ce qui est invisible. Telle est la joie qui a rempli le coeur du disciple bien-aimé et qu'il a voulu nous communiquer pour parfaire notre participation au riche héritage du Bien-aimé. 4

Revenir à la Table des matières

Éditions monastiques del'©Abbaye de Bellefontaine

***

Notes:
1 Rappelons qu'un mot, selon le contexte ou la tradition dans lesquels il est utilisé, peut avoir une signification différente; tandis que des mots différents peuvent avoir la même signification. Il convient donc d'avoir une grande souplesse et un détachement sage par rapport aux mots spirituels, qui sont le support de vérités profondes et non pas ces vérités elles-même; tout en essayant de comprendre avec finesse le sens contextuel. C'est le cas par exemple du mot méditation.

2 Père Matta El-Maskine (1919-2006) fut le Père spirituel du monastère de Saint Macaire, à Wadi El-Natroun en Egypte. © les extraits du livre "Expérience de Dieu dans la Vie de Prière" vous sont présentés ici gracieusement, les droits d'auteurs doivent toutefois être respectés. Si vous pouvez imprimer ce texte pour votre usage, sa reproduction sur papier ou sur support électronique n'est pas permise, merci pour votre compréhension. De surcroît tous les droits d'auteur du livre sont réservés à l' © Abbaye de Bellefontaine.

3 cf. saint Antoine, Lettre XVIII, 2 ; SO 57, p. 182 ; Jean Colobos 14 (Regnault, Les Sentences des Pères du désert).

4 Coll. Alph. p. 126; saint Macaire, Homélies spirituelles, 5,25. Père Matta el-Maskîne 28 octobre 1995. Epilogue de L'expérience de Dieu dans la vie de prière par le Père Matta El Maskine, Spiritualité Orientale, n° 71.
L'auteur a écrit cet épilogue après un recul de plus de quarante ans, à l'occasion de la 7e édition arabe de La vie de prière orthodoxe, éditions du monastère de Saint Macaire, 1995.
Ce texte est reproduit par www.spiritualite-orthodoxe.net avec l'autorisation non cessible de © Abbaye de Bellefontaine


Retour en haut de page


site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net