Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut


Retour vers la section Etudes

ICI


La parabole du semeur - Péricope de Luc 8:5-15- les différentes graines sont les quatre sortes de personnes qui reçoivent la parole de Dieu. 21ème dimanche après la pentecôte - homélie du Patriarche Daniel. Primat de l'Église Orthodoxe Roumaine.

La parabole du semeur de notre Seigneur Jésus-Christ

par S.B. Patriarche Daniel

SB Daniel
SB le Patriarche Daniel - Patriarcat de Roumanie ©

Après la lecture du péricope évangélique du 21e dimanche après la Pentecôte, la parabole du semeur, Sa Béatitude a expliqué la signification du texte évangélique dans une homélie. Le Patriarche de la Roumanie a souligné que les différentes graines, comme le Christ notre Seigneur l'a expliqué, sont les quatre sortes de personnes qui reçoivent la parole de Dieu. Celle-ci sera ou non fructueuse selon la manière dont leur âme la reçoit, de leur attitude spirituelle ou du style de relation que ces personnes ont avec Dieu, le Semeur.

Les graines qui tombent sur le chemin

Diable et les pauvres créatures
Fresque du monastère de Tismana en Roumanie - Spiritualité Orthodoxe ©

L'esprit qui fait que l'homme oublie rapidement la parole de Dieu ou la néglige est l'esprit malin qui souvent trompe l'homme rendant sa vie spirituelle stérile.

En parlant de la première sorte de personnes représentées par les graines qui tombent sur le chemin, le Patriarche a expliqué qu'elles sont celles qui ont écouté la parole de Dieu mais qui à cause de la tentation du diable ont oublié l'enseignement de l'Évangile et sont devenues stériles d'un point de vue spirituel:

"En expliquant sa parabole le Sauveur n'évoque plus les oiseaux volant dans le ciel, mais les démons. Les mauvais esprits viennent et dérobent rapidement la parole de Dieu de la mémoire de ceux qui l'écoutent. L'esprit qui fait que l'homme oublie rapidement la parole de Dieu ou la néglige est le malin qui souvent trompe l'homme le rendant stérile dans sa vie spirituelle. L'apôtre Paul nous montre dans l'Épître aux Éphésiens que notre combat n'est pas un combat contre le corps et le sang, mais contre les mauvais esprits aériens. Ainsi, ceci est un combat spirituel au-delà de notre psychisme et de notre comportement physique. Cette tentation déviant l'homme de la parole de Dieu le rend stérile d'un point de vue spirituel ".

Les graines tombées sur le roc

Rocaille
Spiritualité Orthodoxe ©

La foi de ceux comparés aux graines tombées sur le roc, dans le deuxième exemple de la parabole, est la foi spontanée mais inconstante:

"La deuxième sorte de gens est représentée par les graines tombées sur une terre rocailleuse. Ces sont ceux qui sont heureux d'écouter la parole de Dieu, mais qui au moment de la tentation, la rejette, l'oublie et ne voient plus son efficacité dans la vie, dit Jésus Christ notre Seigneur. La foi de ceux comparés aux graines tombées sur le roc est la foi spontanée mais inconstante"

Les graines tombées parmi des épines

Le fardeau de richesse est une autre cause qui étouffe ou fait que la parole de Dieu est stérile dans la vie de l'homme.
Les gens qui portent le fardeau des préoccupations de cette vie, de la richesse et des plaisirs du monde, sont ceux représentés par le troisième exemple, les graines tombées parmi des épines:

"Une autre sorte des gens est ceux que l'Évangile compare aux graines tombées parmi des épines. Ils sont tombés mélangés aux épines, mais ils ont été étouffés. Le Sauveur nous dit pourquoi la parole de Dieu ne devient pas fructueuse dans leur vie humaine, pourquoi la parole entendue ne se transforme pas en "mots mis en oeuvre", allant du bon mot à la bonne action. Ceux-ci sont les gens qui portent le fardeau des préoccupations de la vie, des plaisirs du monde et de la richesse. Le fardeau des préoccupations signifie le soin exagéré pour des choses provisoires, pour la nourriture, les vêtements et pour les besoins du corps qui étouffent le soin pour le salut de l'âme. Ce ne sont pas les bonnes choses extérieures que nous emporterons dans la Vie éternelle, mais la bonté de notre âme obtenue par le repentir, la foi, la prière et des bonnes actions."

Les graines tombées dans la bonne terre

Bonne terre
Champs de céréales- Spiritualité Orthodoxe ©

Les graines tombées dans la bonne terre, le quatrième exemple, sont les personnes au coeur pur qui font que la parole de Dieu devient fructueuse par leur patience:

"L'Évangile nous montre que la quatrième sorte de gens est représentée par les graines jetées dans le coeur pur des personnes bonnes qui font que la parole de Dieu devient fructueuse par la patience. Le coeur pur signifie le coeur sincère, sans ruse ou duplicité; le bon coeur signifie le coeur charitable, sensible aux besoins d'autrui. Ce sont les gens patients, constants dans la foi, qui prient et sont charitables. Jésus Christ, notre Sauveur, bénit les gens bienveillants au coeur pur, l'homme charitable sincère."

L'exemple de la sainteté à travers Sainte Parascève et Saint Théophile le fol en Christ

Sainte Agnès martyr
Atelier le Roseau ©
La Sainte martyr Agnès est aussi un exemple de la pureté de coeur,
elle est fêtée le 21 janvier et a vécu en 290 à Rome.
Elle est patronne de la chasteté.

Sainte Parascève (fêtée le 14 octobre) et Saint Théophile le Fol en Christ (fêté le 28 octobre) sont des exemples de personnes qui avaient un coeur pur et une âme bienveillante.

En se reportant à l'enseignement de l'Évangile Sa Béatitude a montré que les saints sont des gens au coeur pur, tout d'abord parce qu'ils se sont purifiés par le repentir. Le Patriarche de la Roumanie a parlé de Sainte Parascève (la jeune de Iassy) indiquant le fait qu'elle a répondu à l'appel de Dieu et a rendu la parole de l'Évangile fertile dans son âme et sa vie; c'est pourquoi la pureté de son âme et sa bonté l'ont rendue particulièrement charitable et secourable:

"Les gens au coeur pur qui se sont purifiés par le repentir sont représentés en particulier par les saints: la pieuse Parascève (la jeune de Iassy) et Théophile le Fol en Christ dont les reliques sont ici (au patriarcat); ils sont des exemples de gens au coeur pur et d'âmes bonnes. Sainte Parascève a voulu vivre une vie spirituelle depuis son jeune âge. Parce qu'elle était spirituellement complètement transparente, ouverte à la parole de Dieu, dans l'obéissance de la parole de Dieu et a montré le fruit de la parole de Dieu dans sa vie par la prière et les bonnes actions, elle est devenue une dévotion pour beaucoup et un secours pour ceux qui demandent de l'aide."

La fidélité et la constance dans la foi, l'amour pour Dieu et pour ses semblables sont les signes que la parole de Dieu est fertile dans les vies des gens.

Pour finir avec Son discours, le Patriarche Sa Béatitude Daniel a parlé de l'importance de la constance dans la foi et a encouragé à la prière du Christ notre Sauveur, ainsi qu'à changer notre âme et notre coeur dans la bonne terre fertile.

Evangile du dimanche : Luc 8, 5-15

La parabole du semeur
4 Une grande foule se réunit auprès de lui, des gens de diverses villes. Il dit cette parabole :
5 Le semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut piétinée, et les oiseaux du ciel la mangèrent.
6 Une autre partie tomba sur le roc ; quand elle poussa, elle se dessécha, parce qu'elle n'avait pas d'humidité.
7 Une autre partie tomba au milieu des épines ; les épines poussèrent avec elle et l'étouffèrent.
8 Une autre partie tomba dans la bonne terre ; quand elle poussa, elle produisit du fruit au centuple. En disant cela, il s'écriait : Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende !
Pourquoi Jésus parle en paraboles
9 Ses disciples lui demandaient ce que signifiait cette parabole.
10 Il répondit : A vous, il a été donné de connaître les mystères du règne de Dieu ; mais pour les autres, cela leur est dit en paraboles, de sorte qu'en voyant ils ne voient rien, et qu'en entendant ils ne comprennent rien.
Explication de la parabole du semeur
11 Voici ce que signifie la parabole : La semence, c'est la parole de Dieu.
12 Ceux qui sont le long du chemin, ce sont ceux qui entendent ; puis le diable vient enlever de leur cour la Parole afin qu'ils n'aient pas la foi pour être sauvés.
13 Ceux qui sont sur le roc, ce sont ceux qui, lorsqu'ils entendent, accueillent la Parole avec joie ; mais ils n'ont pas de racine, ils ne croient que pour un temps, et au temps de l'épreuve ils s'éloignent.
14 Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, après avoir entendu, sont étouffés en cours de route par les inquiétudes, les richesses et les plaisirs de la vie, et ne donnent pas de fruits mûrs.
15 Ce qui est dans la bonne terre, ce sont ceux qui entendent la Parole avec un cour noble et bon, la retiennent et portent du fruit avec persévérance.

Par le Primat de l'Église Orthodoxe roumaine, le Patriarche Daniel, 21 octobre 2012. © Traduit de l'anglais au français par Spiritualité Orthodoxe © .



site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net

Mentions légales