Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut


Retour vers la section Etudes

ICI



La pêche miraculeuse, les quatre premiers disciples, ou l'appel de Jésus-Christ: Péricope - Luc 5:1-11. 18ème dimanche après la pentecôte - Une homélie du Patriarche Daniel, Primat de l'Église Orthodoxe Roumaine.

La pêche miraculeuse ou l'appel des disciples

par S.B. Patriarche Daniel

L'Église, nef du salut

Eglise
Spiritualité Orthodoxe ©

Le bateau dans l'Évangile d'aujourd'hui est une prédiction du mystère de l'Église comprise comme la nef du salut sur la mer houleuse de la vie dans l'histoire.
Le Christ prêchant dans le bateau prédit sa présence et son oeuvre à travers la Parole de Son Évangile, qui sera prêchée par ceux qu'Il a appelé à servir dans l'Église, au cours de l'histoire jusqu'à la fin des temps.

La pêche miraculeuse nous montre que l'Église compte tout d'abord sur la grâce de Dieu et, seulement après, sur la sagesse humaine et la compréhension.
Saint Pierre l'Apôtre et les autres disciples qui étaient avec lui ont appris une leçon sur le mystère de l'Église grâce à cette pêche miraculeuse, à savoir que les gens qui viennent à l'Église répondent à l'appel mystérieux du Christ mis en oeuvre par Sa Grâce dans l'esprit et le coeur de ceux appelés au salut.

Christ
Christ Pantocrator - l'Atelier le Roseau ©

C'est pourquoi, ce n'est pas la compréhension humaine qui aide l'Église du Christ, mais c'est Sa Grâce, Sa présence que nous devons appeler et invoquer, ainsi que l'obéissance au Christ, même si nous ne comprenons pas Son plan de salut, même s'il semble trop difficile à notre esprit et à notre compréhension, ou peut-être même impossible.
Toutefois, quand nous obéissons au Christ et que nous écoutons Son Évangile, en accomplissant Ses commandements nous sentons Sa Grâce agissant merveilleusement dans notre vie et dans la vie de l'Église dans le monde.


Dieu ne nous abandonne pas.

Vitrail
Spiritualité Orthodoxe ©

L'Évangile nous montre que la présence et l'oeuvre du Christ sont ce qu'il y a de plus important dans l'Église, comme l'obéissance à Son Évangile, à Ses commandements en attendant l'accomplissement de Sa volonté dans notre vie et dans celui de l'Église.
Nous apprenons de l'Évangile que bien souvent nous voyons dans notre vie l'échec de nos tentatives quand nous comptons seulement sur nos propres capacités. Bien que l'intention soit bonne, le travail n'a pas été accompli, parce que quelque chose d'inattendu s'est présenté. Nous voyons l'échec, les limites de notre intelligence et de notre force physique. Quelques personnes sont déçues et désespérées.

L'Évangile nous montre que Dieu ne nous laisse pas quand nous échouons, mais attend pour voir si nous nous rapprochons de Lui, si nous demandons Son aide ou non. Si nous sommes assez humbles pour accepter la défaite ou l'échec, c'est de cet état de modestie que le travail de Sa Grâce commence.


Un Évangile d'espoir.

Ange
Spiritualité Orthodoxe ©

Très souvent les gens n'ont pas de succès dans ce qu'il entreprennent, mais parce qu'ils sont assez humbles et n'ont pas perdu espoir dans l'aide de Dieu, Il leur donne plus tard le pouvoir nécessaire pour faire des choses beaucoup plus grandes et meilleures. L'échec momentané était une préparation pour un succès beaucoup plus grand, pour un travail plus précieux et plus important pour le salut de l'âme.
Dieu nous aide, mais pas toujours comment nous voulons et quand nous le voulons mais quand Il pense que cette aide est utile et comme Il en a le savoir, avec la sagesse paternelle et l'amour; alors cette aide est utile pour notre salut et celui de ceux autour de nous.

L'Évangile d'aujourd'hui est un Évangile d'espoir au-delà de l'échec, au-delà de l'échec du temps. C'est un Évangile de l'appel, du changement de notre vie alors que nous nous y attendons pas.
Le Christ a changé un pêcheur qui pêchait des poissons en un pêcheur d'hommes. Il a conduit Pierre du navire à l'Église, de la vie quotidienne ordinaire à la présence inhabituelle céleste de Dieu dans la vie du peuple, par l'Église, parce que l'Église est l'espace où la terre rencontre les Cieux, pour que Dieu puisse spirituellement élever les hommes aux Cieux.

Par le Primat de l'Église Orthodoxe roumaine, le Patriarche Daniel. Homélie du 23 septembre 2012, 18ème dimanche après la Pentecôte. © Traduit de l'anglais au français par Spiritualité Orthodoxe.

La pêche miraculeuse ou Les quatre premiers disciples - Luc 5:1-11 - Traduction: Nouvelle Bible Segond

1 Comme la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu, et qu'il se tenait près du lac de Gennésareth,
2 il vit au bord du lac deux bateaux d'où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets.
3 Il monta dans l'un de ces bateaux, qui était à Simon, et il lui demanda de s'éloigner un peu du rivage. Puis il s'assit, et du bateau il instruisait les foules.
4 Lorsqu'il eut cessé de parler, il dit à Simon : Avance en eau profonde, et jetez vos filets pour pêcher.
5 Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre. Mais, sur ta parole, je vais jeter les filets.
6 L'ayant fait, ils prirent une grande quantité de poissons : leurs filets se déchiraient.
7 Ils firent signe à leurs associés qui étaient dans l'autre bateau de venir les aider. Ceux-ci vinrent et remplirent les deux bateaux, au point qu'ils enfonçaient.
8 Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus et dit : Seigneur, éloigne-toi de moi : je suis un homme pécheur.
9 Car l'effroi l'avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la pêche qu'ils avaient faite.
10 Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les compagnons de Simon. Jésus dit à Simon : N'aie pas peur ; désormais ce sont des êtres humains que tu prendras.
11 Alors ils ramenèrent les bateaux à terre, laissèrent tout et le suivirent.




site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net

Mentions légales