Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut



Comment réaliser un rosaire orthodoxe, le Komboskini (grec) ou Tchotki (russe), utilisé entre autres pour la Prière de Jésus - images et vidéos explicatives.
(Grec: κομποσκοίνι, Russe: Чётки ou вервица (chapelet), Roumain: mătănii, Serbe: бројаница, Bulgare: броеница).

Tresser un cordon de prière Orthodoxe


Le cordon de prière à pour objet d'aider à ramener et poser sa concentration sur la prière et éventuellement à compter le nombre de récitations faites. On l'utilise principalement pour la "Prière de Jésus" mais aussi pour d'autres prières.
Le cordon est posé sur l'index de la main gauche et tenu avec le pouce. On fait glisser les perles ou les noeuds, sans crispation, les uns après les autres d'avant en arrière, avec le pouce.
L'histoire rapporte que c'est saint Pacôme (292-346, Egypte) qui inventa le cordon de prière afin que les moines puissent plus aisément compter le nombre de leurs prières et de leurs prosternations.

Le cordon peut être une suite de noeuds tressés avec des fils de laine (noire le plus souvent) ou des perles de bois enfilées sur un cordon.
Le cordon possède typiquement 100 noeuds (ou perles), il peut avoir aussi 300, 50, or 33 noeuds, et parfois de nos jours, 250 ou 12 noeuds. Il comporte souvent une Croix à son extrémité et aussi un toupet. Il peut y avoir aussi des perles insérées pour marquer des intervalles (25 ou 50).
On attribue à Saint Antoine le Grand (251-356, Egypte) la manière de tresser les noeuds. La Mère de Dieu ou l'Archange Michel (selon les histoires) lui auraient indiqué comment faire des noeuds que le Diable ne peut pas dénouer car ils sont formés de sept croix entrelacées.

Cette page a pour objet d'aider le fidèle qui veut tresser son propre cordon de prière, sachant qu'il n'est pas toujours aisé pour tout le monde de trouver le matériau et qu'il faut s'adapter à ce que l'on peut se procurer. La page n'a pas non plus la prétention d'être exhaustive et de présenter toutes les méthodes de réalisation, il existe d'autres façon de faire.

Cordon de Prière Orthodoxe
Cordon de Prière Orthodoxe- Spiritualité Orthodoxe ©


Etapes de réalisation et vidéos associées

Il va sans dire que la réalisation du cordon se fait dans la prière, de manière concentrée et autant que possible paisible. Elle est en elle-même une prière et les Pères spirituels encouragent souvent leurs disciples à faire leur propre rosaire. Ce peut être un moyen de passer les moments difficiles de découragement dans la prière ou même d'acédie

Cordon de Prière Orthodoxe
Vierge de tendresse - Collection Ourmedia


Retour en haut de page

site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net

Mentions légales