Spiritualité Orthodoxe

et la Jérusalem d'en Haut


Liste des articles de cette catégorie:



La tradition orientale n'a jamais distingué nettement entre mystique et théologie, entre l'expérience personnelle des mystères divins et le dogme affirmé par l'Église .

Retour à la page principale: Théologie Orthodoxe

Théologie Mystique

Article inspiré des cours donnés par Père Razvan Ionescu

Loin de s'opposer, la théologie et la mystique se soutiennent et se complètent mutuellement


Vladimir Lossky

D'après Essai sur la théologie mystique de l'église d'Orient, Vladimir Lossky, Editions Foi vivante, 1990 et Cerf 2005; (pages 6 à 8); les passages sont entre guillemets.

Lossky parle dès le titre de son livre de théologie mystique. Il écrit plus loin sur la mystique et la théologie indépendamment mais aussi sur la théologie mystique.


(page 6) "La tradition orientale n'a jamais distingué nettement entre mystique et théologie, entre l'expérience personnelle des mystères divins et le dogme affirmé par l'Église ."
Apparaît ici un formidable équilibre entre ce que chacun d'entre nous peut faire de manière personnelle et la conscience de la communauté entière qui constitue l'Église. L'Église n'est pas telle ou telles institution ou édifice, elle n'est pas construite de briques mais de personnes. C'est la communauté assemblée autour du Seigneur, constituée par chacun d'entre nous.

(pages 6-7) "Loin de s'opposer, la théologie et la mystique se soutiennent et se complètent mutuellement. L'une est impossible sans l'autre: si l'expérience mystique est une mise en valeur personnelle du contenu de la foi commune, la théologie est une expression, pour l'utilité de tous, de ce qui peut être expérimenté par chacun."
Ce qui signifie que chacun d'entre nous peut avoir une expérience personnelle mais si elle n'est pas validée dans la vie de l'Église, il se peut qu'elle ne soit pas authentique. L'Église ne propose pas une connaissance gnostique qui serait réservée à des initiés y ayant accès, alors que les autres seraient écartés. Tout le monde est appelé à vivre pleinement la vie de l' Église. La communauté de Dieu n'est pas pour une caste élitiste de salut.

(page 7-8) "La théologie chrétienne est toujours en dernier lieu, un moyen, un ensemble de connaissances devant servir à une fin qui dépasse toute connaissance. Cette fin dernière est l'union avec Dieu ou déification, la theosis des Pères grecs. On aboutit ainsi à une conclusion qui peut paraître assez paradoxale: la théorie chrétienne aurait un sens éminemment pratique et cela d'autant plus qu'elle est plus mystique, qu'elle vise plus directement au but suprême de l'union avec Dieu. Tout le développement des luttes dogmatiques soutenues par l' Église au cours des siècles, si on envisage du point de vue purement spirituel, nous apparaît dominé par la préoccupation constante qu'a eue l' Église de sauvegarder à chaque moment de son histoire la possibilité pour les chrétiens d'atteindre la plénitude de l'union mystique."
Ceux qui menaient le combat contre la vérité de l' Église disaient soit que l'union avec Dieu était réservée à des élus, soit qu'elle n'était pas réellement possible. Par exemple, dans sa dispute avec Grégoire de Palamas, Barlaam de Calabre (savant moine de l'ordre de Saint Basile), concevait la vie théologique de manière symbolique. Néanmoins, les Pères ont cependant insisté à travers les siècles sur le fait que Dieu peut nous transformer véritablement, qu'Il peut habiter en nous et que c'est très concret. Si cette proximité de Dieu dans la grâce est exclue de notre vie chrétienne, on ne peut pas dire que l'on est dans une démarche chrétienne.

(page 8) "L' Église lutte contre les gnostiques pour défendre l'idée même de la déification comme fin universelle: "Dieu se fit homme pour que les hommes puissent devenir dieux"."
Ce n'est pas un mysticisme dans le sens où on rechercherait des états de conscience" altérés.
On parle de la purification du coeur dans le sens d'une démarche concrète de renoncement au péché et d'adhésion à Dieu. C'est ainsi que de manière ineffable Dieu nous transforme petit à petit. Nous nous élevons sur une échelle qui monte jusqu'à la présence de Dieu.


Réalisé par G. LS pour Spiritualité Orthodoxe ©

**********

****

*

Retour en haut de page


site: http://www.spiritualite-orthodoxe.net

Mentions légales